fbpx
Sélectionner une page

Soigner par le froid…

Si depuis longtemps le froid est utilisé localement contre la douleur, son usage peut désormais se faire de manière globale en exposant sont corps à une froid extrême pendant quelques minutes…
La cryothérapie apaiserait la douleur, faciliterait la récupération et agirait contre la cellulite.

Zoom sur les bienfaits de la « thérapie par le froid ».

Enfermé dans une cabine avec juste la tête qui dépasse, le corps est mis à l’épreuve avec un air très froid et très sec. La température peut descendre jusqu’à -150°C, sur une durée de 2 à 3 minutes.
La température externe du corps passe de 34°C à 7°C, tandis que celle interne descend de 0.5°C à 1°C.

Le corps subit donc un choc thermique « brutal » ayant des effets sur l’organisme :

  • amélioration des troubles du sommeil
  • réduction de la douleur et soulagement des inflammations
  • amélioration de la fonction respiratoire
  • réduction de l’anxiété

En plus, la cryothérapie permet de récupérer plus vite après l’effort. Cette technique est largement utilisée par les sportifs après leurs séances d’entraînements pour récupérer et stopper les éventuelles inflammations.

D’après une étude menée par l’INSEP, après un « trail » les coureurs retrouveraient leur force musculaire maximale au bout d’une heure, contre 24h après une séance d’infrarouges.

Cette thérapie aiderait aussi à mieux cicatriser en diminuant l’œdème et en diminuant le temps de cicatrisation grâce à l’augmentation de l’afflux sanguin. Dans ce cas, elle n’est pas utilisée seule mais en complément des ultrasons, des ondes de choc, etc…

Attention tout de même aux contre-indications de la cryothérapie sur corps entier.
Cette thérapie est déconseillée aux personnes souffrant d’hypertension, d’asthme et de problèmes de circulation sanguine. Il ne faut pas avoir de plaie ouverte ou porter d’objets métalliques. Parlez-en aux professionnels autour de vous pour savoir si la cryothérapie ne représente pas une danger pour vous.